vendredi, juin 09, 2006

Reçu le 8 juin


Kurt Beaulieu

2 commentaires:

chris a dit...

un poème pour la circulaire si tu en veux:je l'ai reçu la semaine dernière

L’œil du silence.


Avec le regard fixe d’une statue
La Reine de Pique scrute la nuit
Au-dessus de la cité morte
Parmi les tombeaux endormis
Tandis que les vivants, ivres d’air et de chants
Offrent des fresques d’infortune
Dans des urnes, fuyantes demeures
Où dort le mystère de la mémoire.

Christian ALLE

Allez, un second va!

Partant à l’aube,
Le cœur aux lèvres,
Dans l’incertitude
D’un erratique quotidien,
Nous pénétrons une dernière fois,
La foule des fantômes,
Notre propre odeur
Ne nous gène pas.
Alors,
La lumière qui nous enveloppe,
Nous baigne dans un monde
Où l’on se rit des chronomètres
Et où l’on meurs en souriant.
C Alle
Amitié

RF Côté (reg) a dit...

Christian,
ils y seront tous les deux dans le prochain numéro. Merci!
Réjean